La défaite de Sarkozy, une chance pour la Droite ?

Adolphe Thiers, pour une République conservatrice

Alors je m’avance un peu, mais je trouve qu’il serait intéressant d’écrire sur (l’hypothèse de) l’après Sarkozy. Espérons-le, Sarkozy en cas de défaite sera hors du champ politique (il l’a dit lui-même) pour laisser la place à une nouvelle droite de voir le jour. La droite de Nicolas Sarkozy est une droite dans laquelle je ne me reconnais aucunement. Après s’être présenté comme le champion de la droite libérale en 2007, Nicolas Sarkozy est revenu aux anciens démons de la droite et de la fameuse devise « La République sera conservatrice ou elle ne sera pas ». C’est Adolphe Thiers qui prononce cette phrase à l’Assemblée nationale, le 18 novembre 1872. Adolphe Thiers, président de la Troisième République, avait bien compris les enjeux qui se jouaient alors. Il savait que la société française, une société paysanne, érigeant les valeurs de la Terre en idéal, était fondamentalement conservatrice, et que la République ne pouvait passer sous silence cette vérité. La Commune, écrasée, n’était donc que l’aspiration de quelques uns.

La force tranquille de Mitterrand (1981)

Cette citation est aujourd’hui plus d’actualité. On se rappelle « La force tranquille » de Mitterrand, pourtant socialiste. Son portrait adossé à une imagerie pastorale. Le rêve d’une France tranquille, d’une France paysanne. La Terre, encore. Slogan et affiche de campagne qui rappellent étrangement « La France forte » de Nicolas Sarkozy (les candidats à la présidence ont de nombreuses fois utilisé ce thème, lire ceci et cela). Alors que s’est-il passé ? Pourquoi le fer de lance du libéralisme économique, le « travailler plus pour gagner plus » de 2007 s’est transformé en une douce  image d’Épinal. La tradition, les valeurs. Contrairement à beaucoup de propos que j’entends à gauche comme à droite, Nicolas Sarkozy n’est pas libéral, ou en tout cas ne l’est plus. Il a peut-être compris que la République est conservatrice, que sous les apparences révolutionnaires, les Français sont restés de « bons paysans ». Je ne tiens pas à juger la société française et j’en suis incapable. Seulement, les valeurs de la terre sont encore très présentes dans toutes les strates de la société. Et quand on lit le programme de Nicolas Sarkozy, il s’agit d’un programme fondamentalement conservateur.

La France forte de Sarkozy (2012)

Nous assistons au réconfort d’une droite conservatrice, traditionnaliste. La France forte de Sarkozy est une France chauvine et nationaliste. Reprenons les titres de la lettre de Nicolas Sarkozy aux Français : « La France est un pays qui construit sa force sur son unité. La France forte, c’est une France qui défend ses valeurs et assure la sécurité des Français. La France forte, c’est une France qui préserve son identité. La France forte décide elle-même qui peut s’installer sur son territoire. La France forte, c’est une France qui affirme la valeur de l’autorité. ». Unité, Nation, Sécurité, Identité, Frontières, Autorité. Le lexique sarkozien n’a presque rien de libéral que ce soit sur le plan économique ou social. Son équipe proche,  Guéant et Hortefeux notamment, doit être revue. Une droite faite d’archaïsmes et de traditions, non merci ! L’occasion est trop belle pour faire naître une droite libérale qui encourage plus le travail que le capital, une droite progressiste qui vit avec son temps, une équipe faite des jeunes loups Pécresse, Copé et  Kosciusko-morizet, des gens intelligents qui croient (vraiment) à la liberté d’entreprendre, à la créativité, aux bénéfices de la mondialisation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s