Français de l’étranger : à la conquête du monde

Vous vous souvenez tous (enfin moi, sic !) du slogan fantastique pour le célèbre jeu de société Risk. « Risk, à la conquête du monde ! ». Le jeu consistait à anéantir ses adversaires pour prendre le contrôle de tous les territoires. A base de règles rédigées par des polytechniciens bourrés, seuls quelques initiés comprenaient le véritable intérêt du jeu. C’est exactement la même chose avec les élections législatives pour les Français de l’étranger. Une panoplie de candidats inconnus, des territoires minuscules ou gigantesques, le premier tour une semaine avant le scrutin en métropole et le second tour en même temps. Sans mentionner le vote par internet, j’avais clamé sur Twitter : « #HATEMYLIFE Le vote par internet aux législatives c’est bien… mais faut être un krak en IT un uber geek un wonder Zuckenberg pour réussir ». J’ai passé à deux reprises plusieurs heures à comprendre quel java, javascript ou quel paramètre je devais télécharger ou changer sur mes divers moteurs de recherche. J’ai tout essayé, plusieurs configurations, Opéra, Chrome, Safari, Firefox, sans succès…  Le vote électronique a été à plusieurs reprises perçu comme un fiasco (lire ceci sur le sujet).

Mais revenons à nos moutons, pourquoi la comparaison avec Risk. J’y viens. Les résultats des élections législatives ont été annoncés, la Gauche écrase tout sur son passage. Le Parti Socialiste a la majorité absolue et peut avoir le luxe d’ignorer son allié Géant Vert ou le boulet de Mélenchon. Les Français de l’étranger qu’on catégorise un peu vite à droite ont aussi donné raison à la Gauche en attribuant 8 sièges de députés sur les 11 disponibles (à ce propos, lire ceci sur le premier tour)  . Ici en Australie, c’est pourtant la Droite qui l’emporte. Thierry Mariani, ancien ministre des Transports et co-fondateur de la Droite Populaire (branche « droitière » de l’UMP) gagne les élections de la zone Asie-Océanie. Il « contrôle » un pan entier du globe… ou pas. Car que va pouvoir réellement faire Thierry Mariani ? Sans douter de ses compétences (voir ce portrait de Rue89,  il connaît bien les Russes et les Kazakhs, un peu trop à mon goût haha !). Thierry Mariani a la responsabilité de représenter non seulement une zone immense, mais aussi extrêmement diverse. Les préoccupations des Français de l’étranger sont-elles réellement les mêmes en Australie, au Kirghizstan, au Cambodge et en Russie ? Rien n’est moins sûr. Thierry Mariani aura l’impossible tâche de faire des voyages incessants (merci pour le portefeuille du contribuable ! lire cet article) entre le Palais Bourbon et les différentes circonscriptions éloignées de plusieurs milliers de kilomètres. Aussi étant à l’UMP, Thierry jouera le rôle d’opposant, mais vraisemblablement ça s’arrête là. Comment pourra t-il mettre en place les mesures promises (qui ne sont pas toutes mauvaises mais pas toutes bonnes non plus) comme son contrat post-VIE par exemple ?

Donc à la question, élire des députés pour les Français, est-ce bien utile ?  On peut penser malgré tout que oui. On peut encore discuter de la pertinence du découpage des circonscriptions électorales, mais les Français de l’étranger ont des préoccupations communes : la scolarisation de leurs enfants et l’apprentissage de la langue française, la retraite et la santé, les aides et conseils apportés aux entrepreneurs français, etc. Pour connaître un peu la communauté française à Sydney, je vois bien Thierry Mariani circuler entre les CCEF (Conseillers du Commerce Extérieur de la France), la FACCI (chambres de commerce), et autres institutions et entreprises. Un réseau, certes petit, mais costaud, d’entrepreneurs de PME dynamiques et de dirigeants de grandes entreprises françaises. Il s’agit bien de ces intérêts que Thierry Mariani défendra. Est-ce une mauvaise chose ? Je ne pense pas. Seulement voilà, il existe d’autres représentants français : le Consul, Monsieur l’Ambassadeur, et plusieurs « chefs économiques » mentionnés plus haut. Thierry Mariani devra porter les idées de France, et pas celles du copinage. Il devra se faire entendre sans fâcher les autres. Beaucoup de politique donc en perspective…

Thierry Mariani par Rue89 au ministère des transports en mai 2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s