Rigueur, rigueur, rigueur

Rigueur, rigueur, rigueur à longueur de journée(s), le mot n’est plus apparemment tabou et s’accompagne de son petit ami austérité. C’est un couple gay, pas gai, c’est à la mode. J’essaye de me renseigner : rue89, slate.fr, lefigaro, lemonde, libé… Toujours la même chose. Ce que j’écris n’a pas plus de profondeur, mais je ne suis pas éditorialiste au Monde moi. Merkel, les Allemands, ils sont pas gentils, mais faut pas taper dessus, ils sont juste cons comme tonton Jules. Voilà en gros l’analyse des derniers jours ; et journaux et journalistes tournent et tournicoton comme des girouettes, pirouettes pour s’effacer au gré du vent. Car personne n’y comprend rien. Libé tape sur Merkel mais faut taper trop fort hein, euh… On critique la critique trop critique du PS. Aussi on critique la critique de la critique prétendument trop critique. Croquettes pour chat, voilà ce que sont devenus les mots. Pendant ce temps-là, rien ne se passe au Royaume de France. Notre (ex) joufflu président rigole rigolard hilare sur nous les petites gens. Secret Story ne passe plus. Ça va gueuler (mais alors vraiment) cette fois-ci.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s