Pensées du dimanche

Le mouvement perpétuel de René Magritte (1935)
Le mouvement perpétuel de René Magritte (1935)

Et si on se plantait ? Je me souviens des cours passionnants de Jacques Marseille à l’Université de Paris I. Il expliquait les bienfaits de la mondialisation. Son postulat était que plus il y a d’échanges internationaux, plus les peuples s’enrichissent. Postulat déjà maintes fois travaillé par les précurseurs du libéralisme à commencer par Adam Smith. Son propos était sans faille, il analysait plusieurs données économiques et s’appuyait sur plusieurs chercheurs américains pour qui l’histoire économique est une discipline à part entière alors qu’elle se fait très discrète dans les écoles françaises. Je trouvais ça très bien, étant moi-même libéral et n’avait rien à y redire. Aujourd’hui j’ai un peu de recul. Car s’il était indéniable de voir une corrélation positive entre l’accroissement des échanges internationaux et l’enrichissement des nations, jamais mais jamais Jacques Marseille n’a réussi à prouver la causalité entre les deux phénomènes. D’autant plus que l’historien médiatique écartait avec aisance les méfaits de la mondialisation. En gros, il n’y a pas vraiment de perdants. La mondialisation est un jeu gagnant – gagnant, tous ceux qui y participent (regardez la Chine) s’enrichissent. Les perdants de la mondialisation sont justement ceux qui n’y participent pas (regardez l’Afrique). Mécanique rhétorique et sophiste imparable et très convaincante. Elle est d’autant plus superbe qu’elle correspond à mon côté libéral.

Faites donc comme les Allemands.

Si je parle de ça, c’est pour mieux rebondir sur le fameux modèle allemand qu’on rabâche à longueur de journées aux oreilles des Européens et de nous petits Français. Faites donc comme les Allemands. Même mécanisme, même discours et finalement une analyse un peu creuse. Le postulat de départ est que les réformes allemandes amorcées par Gérard Schröder sont la source de la réussite allemande. Il suffit là encore d’établir une corrélation positive entre les réformes et les données économiques qui placent globalement l’Allemagne au-dessus du lot. Formidable rhétorique, imparable, la France n’a pas fait de réformes, elle est donc à la traîne.

Comprenez bien ici je ne dis pas que l’internationalisation des échanges est une mauvaise chose, je ne dis pas que faire des réformes est une mauvaise chose, là encore beaucoup s’amuserait à me montrer du doigt pour caricaturer mon discours et imposer leur opinion. Seulement il s’agit pour une fois d’avoir un peu d’honnêteté intellectuelle, on ne peut pas transformer ce qui est de l’ordre de la corrélation en causalité sans pouvoir l’expliquer.

Il était en effet commode pour Jacques Marseille de passer sous silence ce qui ne l’arrangeait pas dans la mondialisation : le pillage des ressources africaines par de grandes entreprises sous la bienveillance d’une dictature africaine… ou l’exploitation humaine par des producteurs européens dans la belle démocratie populaire de Chine (notez qu’à chaque qu’on rajoute « populaire » et « démocratie » c’est mal barré niveau droits de l’homme). Et là encore je ne juge pas, je dis seulement qu’il faudrait arrêter de revisiter l’histoire de manière idéologique. Hegel est un de ceux qui a théorisé l’histoire des idées, les grands mouvements de l’histoire et le rôle exceptionnel des grands hommes. Il s’agit bien évidemment d’une grille de lecture. Quand on dit que la mondialisation a forcément enrichit les nations, il s’agit d’une vision libérale de l’histoire. Quand on dit que les réformes de Gérard Schröder ont forcément placé l’Allemagne au devant du concert des nations, il s’agit d’une vision réformiste donc libérale de l’histoire.

Il faut vivre avec son temps.

Tous ceux qui ont voté Hollande en pensant qu’il revendrait au « vrai » socialisme se sont lourdement trompés. Hollande ne veut absolument pas « revenir en arrière ». Hollande comme la plupart de ses camarades de l’ENA (et les « élites » en général) ont une vision libérale de l’histoire. Je n’ai pas dit « ce sont des libéraux », NUANCE très importante. Pour faire court, il ne voit l’histoire que comme un mouvement positif où la mondialisation enrichit les peuples qui plus éduqués se tournent vers la démocratie. Le trio gagnant « mondialisation – enrichissement – démocratie libérale » est une grille de lecture intéressante, pertinente, mais elle n’est qu’une grille de lecture progressiste (ou libérale). Hollande, s’il est possible de lui accoler une étiquette est un libéral sociétal. Le mariage gay est pour lui une avancée et il doit se faire car il correspond au mouvement positif de l’histoire. Je suis pour le mariage gay. Malgré tout l’argument du il faut vivre avec son temps ne peut pas convaincre les opposants au mariage gay.  C’est un argument fallacieux. Les vraies questions tournent autour du bien-être des enfants et de l’égalité des droits pour les gays.

Autant d’exemples qui montrent que si tout le monde en France se dit contre le libéralisme, nous baignons malgré nous dans une culture progressiste (ou libérale) où demain est forcément mieux qu’hier, où le nouveau est forcément mieux que l’ancien. C’est un cadre de pensée. Comme c’est idéologique de penser que réformer est forcément un bien, qu’il faut absolument changer, faire bouger les choses. Culture et dynamique du changement. Rappelez-vous du slogan : le changement c’est maintenant.

Publicités

2 réflexions sur “Pensées du dimanche

  1. « Les vraies questions tournent autour du bien-être des enfants et de l’égalité des droits pour les gays. »
    C’est le monde à l’envers ! Moi je suis plutôt pour les droits des enfants et le bien-être des gays.

    1. Mon propos n’est pas vraiment sur le mariage gay mais qu’entendez-vous par droits des enfants ? Le droit d’avoir une mère et un père ? Je ne pense pas que le législateur puisse garantir cela par la force publique. Non ? Un peu comme le droit au travail très difficile à faire valoir. Vous en pensez quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s