Aéroport de Singapour

Escale à Singapour en passant seulement par l’aéroport. Étrange. Beaucoup me disent que c’est un super aéroport. Comprendre par cela, paradis de la consommation. Tout est fait pour consommer. D’ailleurs, je trouve qu’il y assez peu de places pour se poser. Je marche dans des couloirs infinis, des tapis roulants lents, le tout accompagné d’une musique calme très bien pour aller aux toilettes. On déambule le long de boutiques de luxe et de moins luxe, nonchalant, perdu par l’immensité de l’aéroport. Pour être passé par ici plusieurs fois désormais, je me demande si l’architecte n’a pas fait en sorte que les passagers tournent en rond, en boucle pour acheter tout ce dont ils n’ont pas besoin. Alors c’est sûr c’est calme, les toilettes plutôt propres, que demande le peuple ! L’aéroport de Singapour pour moi est un peu l’archétype du lieu moderne. Science fiction qui me fait flipper. 1984. C’est terrifiant de penser que tout est aseptisé, qu’il n’y a pas de bruit, propre comme dans une clinique, pas de passion, pas de bordel, pas de cri, pas de bagarre, tout est bien, où il faut, l’aéroport est le lieu fonctionnel par excellence. Et si c’est ça le futur, je préfère que ça parte en cacahuètes.

Singap

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s