Dieu et mon droit

Ça faisait longtemps, trop longtemps, que je ne m’étais pas retrouvé un stylo à la main, bic ou crayon de papier, à noter sur un calepin mes pensées. Pas le temps, pressé, un cerveau grillé par des heures explosives depuis ce début d’année. Quel plaisir de terminer à 18h, une première depuis une éternité. L’impression d’être en vacances, avoir un moment à moi, pour écrire ce qui se passe : le monde est devenu fou. Enfin, il l’était déjà, mais nous en avons maintenant la confirmation.

Une annexion en Europe, sous nos yeux de démocrates impuissants. Le coup de poing de Poutine, et nos discours sans effet. La Crimée n’est pas une bourgade. C’est un pan entier du territoire ukrainien donnant un accès privilégié à la mer Noire. La Crimée, c’est 2 millions d’habitants, soit l’équivalent de la population de Paris intra-muros. On pensait que Poutine bluffait, mais non on s’est gouré. On en a connu d’autres des bluffeurs : Hitler et l’annexion des Sudètes, ça ne vous dit rien, n’est-ce pas ? Certains trouvent la comparaison absurde, moi pas.

Poutine, roi du monde
Poutine, roi du monde

L’absurdité n’est pas dans la comparaison, mais dans la situation dans laquelle nous nous trouvons (empêtrés, englués, scotchés au téléviseur). La Seconde Guerre mondiale, par ce qu’elle véhicule notamment par rapport à l’horreur de la Shoah, ne doit pas devenir un élément sacré, incomparable aux événements présents. Comparons pour mieux combattre. Poutine utilise le mythe d’un passé russe glorieux, du temps des Tsars et de l’URSS (et du KGB qu’il connaît bien), pour s’attaquer aux fondements démocratiques d’une Europe fragilisée par la (les) crise(s) et d’une Ukraine déstabilisée. Qu’importe que la population de Crimée soit en majorité d’origine russe, l’acte de Poutine constitue une agression territoriale, une annexion militaire en bonne et due forme. N’hésitons pas à brandir la mémoire d’Hitler et des autres tyrans pour montrer du doigt Poutine. Car Poutine est un tyran, un dictateur mégalomane, qui écrase ses opposants pour asseoir sa mainmise sur la Russie. Faisons taire les critiques sur les Etats-Unis et l’Irak. On nous traite d’hypocrites ? Ce n’est pas parce que les Etats-Unis sous Bush ont agi contre le droit international envers et contre tous que les autres Etats soient légitimes à faire de même. Il n’est point question d’hypocrisie, mais de droit.  Il faut défendre le droit.

Autre exemple, autre échelle, mais qui mérite d’être expliqué. Les écoutes de Nicolas Sarkozy et de son avocat. On ne peut prétendre défendre le droit, la justice, et se permettre d’agir en dehors du cadre de la loi. Ça vous emmerde, car Nicolas Sarkozy a une bonne tête de coupable. Néanmoins, il est pour l’instant innocent. Présumé innocent, et non pas présumé coupable, rappelez-vous. On ne peut pas outrepasser le droit, donc agir en abusant de son pouvoir (écouter les conversations téléphoniques entre Nicolas Sarkozy et son avocat), pour critiquer un autre abus de pouvoir (le financement illégal de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy). C’est ridicule et exaspérant.

Quand on aura compris en France qu’il n’y a pas de « petits arrangements » entre amis, qu’il n’y a pas de « zone grise ou floue », on pourra ENFIN s’attaquer aux abus de pouvoir, à la corruption, au copinage, bref tout ce qui découle de cette mentalité archaïque, soi-disant latine et surtout arrangeante avec les malins qui « contournent le système », qui fraudent quoi. Et si la loi ne vous convient pas, nous sommes dans un système démocratique et vous avez le droit de manifester, le droit de voter, pour pousser la majorité actuelle à changer de cap, ou élire une nouvelle majorité pour mettre en place des lois qui vous semblent plus justes. What else?

"Dieu et mon droit" : devise de la monarchie britannique qui met en exergue le concept de droit divin
« Dieu et mon droit » : devise de la monarchie britannique qui met en exergue le concept de droit divin

Pour aller plus loin :
– Les juges avaient-ils le droit de mettre Sarkozy sur écoutes ? (source : Le Monde)
– L’avocat de Sarkozy sur écoute : la profession s’insurge (source : France24)
– Affaire Sarkozy : ce qu’il faut savoir sur les écoutes judiciaires (source : Le Figaro)
– Ciotti : Placer sur écoute un avocat, c’est inédit (source : Le Figaro)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s