Le Transperceneige

Le Transperceneige

Parcourant la blanche immensité
d’un hiver éternel et glacé
d’un bout à l’autre de la planète
roule un train qui jamais ne s’arrête.

C’est le transperceneige aux mille et un wagons.

Telle une comptine maléfique, cette rengaine trotte dans nos têtes, comme ce train qui jamais ne s’arrête.

Monde apocalyptique où l’humanité, tout du moins ce qu’il en reste, est réduit à vivre dans un train. Train qui ne peut s’arrêter, car l’arrêt de trop pourrait signifier la mort des hommes et donc la fin de l’humanité.

Œuvre sublime, bouleversante par sa justesse. La science-fiction élève l’âme de l’homme. Ouvrage philosophique, il pose la question de l’humanité. Dans ce train, assistons-nous à la survie de l’homme, ou regardons-nous impuissants un monde déshumanisé ? L’humanité n’a t-elle plus lieu d’être, quand autour d’elle le monde est mort ? Que valent nos misérables vies dans cet univers de froid et de glace ?

Dans cet espace restreint, on ne respire plus. Claustrophobes, les hommes n’ont pas le choix. Déambulant tels des zombies à la recherche de quelque chose qui ne viendra pas.

Si l’espoir transparaît, il meurt aussitôt. Pas de salvation. Point de salut. La religion n’est que moquerie, un voile pour supporter l’insoutenable. Pas de héros, pas de sauveur. La survie n’est que survie. Pas d’horizon, pas d’espoir. Un livre noir, magnifique.

Parcourant la blanche immensité
d’un hiver éternel et glacé
d’un bout à l’autre de la planète
roule un train qui jamais ne s’arrête.

C’est le transperceneige aux mille et un wagons.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s